Bangkok

Arrivée by Night !

Le véritable nom de Bangkok est le plus long nom de ville au monde, avec ces 163 caractères!

 

« Krung Thep mahanakhon amon rattanakosin mahintara ayuthaya mahadilok phop noppharat ratchathani burirom udomratchaniwet mahasathan amon piman awatan sathit sakkathattiya witsanukam prast. »

 

Traduit par :« La ville des anges, grande ville, résidence du Bouddha d’émeraude, ville imprenable du Dieu Indra, grande capitale du monde ciselée de neuf pierres précieuses, ville heureuse, riche dans l’énorme Palais royal pareil à la demeure céleste, règne du dieu réincarné, ville offerte à Indra et construite par Vishnukarn ».

 

Ville appelée simplement par les Thaïs "Krung Thep", La Cité des Anges.

 

Le Grand Palais et le Wat Phra Kaeo

Fondé au XVIIIe siècle, le Grand Palais est déjà vaste en 1864.

Le Wat

 

Il réunit à l'intérieur d'une enceinte plusieurs édifices et sert à la fois de monastère, de temple et de centre communautaire. En Thaïlande, il existe environ 30 000 Wat. Ils ont été construits par de riches mécènes et sont entretenus par les fidèles qui acquièrent ainsi des mérites. Les périodes de l'histoire ont modifié leur architecture mais on retrouve toujours les mêmes édifices.

Wat Phra Kaeo: le Temple du Bouddha d’Émeraude

Bangkok regroupe presque tous les plus beaux édifices du style de Rattanakosin, début de la dynastie. Le plus ancien est le bot du Wat Phra Kaeo.

Décorations en peinture dorée ou recouvertes de véritables feuilles d'or. L'éléphant est l'animal sacré en Thaïlande.

Le Chedi

Abrite une relique comme un fragment d'os ou un cheveu du Bouddha, ou les cendres d'un roi. De nombreux wat furent fondés autour d'un chedi sacré. Le Chedi Phra Si Rattana renferme un fragment du sternum du Bouddha.

 

 

 

 

Le Phra Mondop

 

Bibliothèque

Construction de plan carré coiffée d'une flèche ou d'un toit cruciforme. Elle referme un objet de culte ou des textes sacrés.

Le Panthéon royal

Le Bot (ou ubosot)

Chapelle des ordinations des moines, faisant face à l'est, entouré de bai sema (pierres de bornage). Il renferme le principal bouddha du wat. Le Bot du Bouddha d’Émeraude:

Comme pour entrer dans tous les temples, la tenue correcte est exigée (épaules et genoux couverts). Et l'on quitte ses chaussures, de même parfois dans certains magasins.

Le Bouddha d’Émeraude change de parure 3 fois par an: nous voyons celle de l'hiver. Rappelons que les photos sont interdites à l'intérieur du Temple alors on s'empile à l'extérieur!!! Aucune photo ne permet de montrer l'autel paré d'or d'une grande beauté! sauf les cartes postales ...

La statuette sacrée mesure seulement 66 cm, sculptée dans du jade vert au XVe s. Lors d'une cérémonie solennelle, le roi change la parure qu'elle porte. En été, elle porte une couronne et des diamants. En hiver, un châle d'or et, une robe et une coiffe de moine pendant la saison des pluies.

Le Bouddha d'Emeraude mesure 66 cm seulement.
Le Bouddha d'Emeraude mesure 66 cm seulement.

 

 

 

Le Cho fa

 

"Houppe d'air", oiseau de la mythologie hindoue.

Apsonsi

Créature mythologique mi-femme, mi-lion.

La Galerie du Ramakien

On trouve 178 panneaux illustrant la totalité du Ramakien. La restauration des peintures est effectuée par les moines à partir d'archives.

Le banian

Arbre identique à celui sous lequel Bouddha atteignit l'illumination.

Dans les Wat, on retrouve également:

Le bassin ornemental

La sala kanparien

Accueil des lectures des écritures sacrées.

Le ho rakang

Les gongs permettent d'appeler les moines à la prière.

Le sanghawat

Enclos renfermant les quartiers et dortoirs des moines. Le Wat Phra Kaeo est le seul wat a ne pas en avoir!

Le ho trai

Bibliothèque abritant les écritures sacrées. A la campagne, elle est entourée d'eau pour les protéger des insectes.

Le wihan

Plus grand que le bot, non délimité par des bai sema. Un wat peut avoir plusieurs wihan.

Trône des Chakri

Construit sous le règne de Rama 1er, le trône Busok Mala Piman servait lors des grandes cérémonies officielles. Photos interdites à l'intérieur. Les décors à l'extérieur sont en céramique. Comme Wat Phra Kaeo et Wat Pho, la porcelaine est utilisée pour les motifs.

Wat Pho: le Temple du bouddha Couché

Le Bouddha couché mesure 46 mètres. Il n'est pas le plus grand Bouddha mais le plus visité. Ces pieds sont incrustés de nacre que nous n'avons pas pu voir car ils sont en cour de restauration. A 150 km de Bangkok, il y a un Bouddha de 90 mètres !!

Le monastère comporte environ 300 moines.

Les postures du Bouddha

Les postures de bouddha suivent des règles strictes édictées au IIIe siècle après J-C. On distingue 4 postures: assis, debout, marchant et couché.

Le bouddha debout, assis ou marchant est associé à ces activités quotidiennes alors que la position couchée correspond à ces derniers instants sur terre quand il atteignit le nirvana.

Les mains et les pieds sont positionnées en fonction des attitudes des thèmes clefs du bouddhisme, dont 40 furent listées par le roi Rama III (1824-1851). La main gauche relevée et la droite abaissée sert à calmer les tensions entre moines, lorsque s'est l'inverse, cela calme les tensions familiales.

                    Vidéo perso, Source YouTube Janvier 2016

Balade en bateau sur le fleuve Chao Phraya

L'un des principaux moyens de transport.

Le réseau des canaux du pays, comme celui de la plaine centrale, déborde d'activités (on l'empruntait pour rendre visite à la famille et à ses amis, aller aux marchés ...)

 

Visite des marchés flottants comme celui de Damnoen Saduak avec un balai de barques traditionnelles colorées.

 

 

 

 

A Bangkok, Chao Phraya Express Boats propose une visite guidée des principaux monuments de la ville par la voie des eaux.

Les Khlong (les canaux) et maisons sur pilotis

 

 

Les Khlong sont d'importantes voies de circulation développées sur le fleuve Chao Phraya. Au tournant du siècle, la capitale thaïlandaise était surnommée la "Venise de l'Orient".

 

Bangkok était avant une ville flottante. Dans les années 1840, 90% de la population (des 400 000 habitants! à l'époque), vivait sur les khlong.

 

 

 

Les abris construits sur des radeaux pouvaient être amarrés partout où il y avait de la place. Au bord des rives, étaient construites des maisons plus stables sur pilotis.

Aujourd'hui, des routes en béton ont recouvert ses voies d'eau. De nombreux khlong se visitent du côté de Thonburi (rive ouest du Chao Phraya).

 

 

 

 

  Le "longue queue" est l'embarcation la plus répandue. Il est appelé ainsi parce que son arbre d'hélice dépasse de sa poupe. Voir vidéo.

                        Vidéo perso, Source YouTube Janvier 2016

Chinatown, le quartier chinois

Les premiers chinois s'installèrent au XIIe siècle. Pour reconstruire le pays après des années de guerre avec les Birmans, Rama 1er encouragea leur immigration à la fin du XVIIIe et début du XIXe siècle. La population chinoise habitait à l'emplacement devenu le centre historique, puisqu'en 1782, Rama 1er les délocalisa pour fonder la nouvelle capitale. Ils ont invertis depuis Yaowarat Road et Sampeng Lane.

Au milieu du XIXe, la moitié des habitants de Bangkok étaient des chinois ou métis. Aujourd'hui, la communauté chinoise contrôle quasi tous les échanges commerciaux en Thaïlande.

Entre les deux artères embouteillées, un labyrinthe de ruelles offre des animations, marchés, bazars, restaurants, stands de nouilles, des joueurs de mah-jong ... ruelles bruyantes de jour comme de nuit.

Les maisons-boutiques chinoises

Elles sont fréquentes dans Chinatown. Les marchants vivent en famille au-dessus de l'atelier ou du magasin.

                           Vidéo perso, Source Youtube 2016

Le marché aux fleurs de Pak Khlong Talat

Ce marché de gros est le plus animé de Bangkok. Il offre les prix les plus intéressants et le plus vaste choix de fleurs du pays. Un spectacle magnifique de couleur de bouquets de fleurs exotiques parmi les étals de fruits et des légumes attire les touristes. Ils peuvent acheter ces bouquets de roses, jasmin, tulipes entre autres ...

                               Vidéo perso, Source Youtube 2016

Le quartier indien "Little India"

Khaosan Road Bangkok

Rue branchée très touristique, agréable pour boire un coup et quelques achats de vêtements thaïs.

Ne tentez pas les insectes grillés car j'ai eu la confirmation qu'ils ne sont pas suffisamment cuits pour tuer les parasites intestinaux dans les abdomens ... Miam miam. J'ai préféré rentrer seule avec moi même malgré la forte tentation de nouvelles saveurs !

ROOFTOP A BANGKOK

Bienvenue au CLOUD 47

                     Vidéo perso, Source Youtube 2016